top of page

Le stationnement des véhicules 100% électriques devient gratuit




A partir du mardi 16 janvier 2024, les véhicules électriques pourront être stationnés gratuitement sur la voierie de Toulouse. Comment ça va marcher.


Gratuité du stationnement résident

« Pour accompagner le développement de l’usage des véhicules 100% électriques, la Mairie de Toulouse instaure, dans le cadre d’une première demande ou d’un renouvellement, la gratuité du stationnement résident sur voirie pour les habitants et de l’abonnement annuel de stationnement pour les professionnels. Les visiteurs pourront quant à eux bénéficier de 2h30 gratuites chaque jour », annonce la Ville de Toulouse.


Comment en bénéficier

Pour y accéder, les propriétaires d’un véhicule électrique devront l’enregistrer auprès de la Mairie dès le 16 janvier.

La démarche peut être intégralement dématérialisée, sur le site de la Mairie : « Il faudra alors transmettre la carte grise du véhicule portant la mention EL et une pièce d’identité numérisées », précise la mairie. Elle peut s’effectuer par courrier, en renvoyant à la Direction Mobilités -1, place de la Légion d’Honneur à Toulouse, le formulaire de demande (téléchargeable sur le site de la Mairie ou disponible dans les Maisons Toulouse Services) accompagné des photocopies de la carte grise du véhicule avec la mention EL et d’une pièce d’identité.

La gratuité « est non applicable pour un abonnement double immatriculation avec un véhicule thermique », précise la Ville.

Les professionnels restent redevables des frais de 30 euros par véhicule pour l’ouverture des droits.


Par les horodateurs

Une fois la demande validée et l’immatriculation enregistrée, les usagers pourront utiliser les horodateurs ou l’application Easypark et bénéficier des mesures de gratuité.

 

Posts récents

Voir tout

La Grande Braderie 2024

La Grande braderie de Toulouse, c'est l'événement commercial de la rentrée dans la ville rose. Chaque année, au mois de septembre, plus de 50 000 personnes flânent dans les rues du centre-ville, à la

Comments


bottom of page